Milieux humide et habitats naturels


Identification et délimitation de milieux humides, identification d’espèces animales ou végétales protégées, caractérisation d’habitats, délimitation de la bande riveraine, application de techniques de génie végétal à la stabilisation des rives, demandes de certificats d’autorisation.

Activités typiques

  • Inspection et avis technique afin d’identifier et délimiter la présence de milieux humides assujettis au deuxième alinéa de l’article 22 de la Loi sur la qualité de l’environnement.
  • Inventaire faunique et floristique, caractérisation et cartographie d’habitats naturels terrestres, hydriques ou humides (cours d’eau, lac, étang, marais, marécage, tourbière).
  • Évaluation de la présence d’espèces végétales ou animales protégées en vertu de la Loi sur les espèces menacées et vulnérables.
  • Identification de la Ligne naturelle des hautes eaux (LHE) et de la bande riveraine selon la Politique de protection des rives, du littoral et des plaines inondables.
  • Demande d’autorisation gouvernementale (certificat d’autorisation) pour les travaux se déroulant en partie ou en totalité dans un milieu hydrique ou humide.
  • Analyse des composantes biophysiques et élaboration de techniques de génie végétal en vue de la stabilisation des rives.

Quelques projets pertinents

  • Caractérisation et cartographie de milieux terrestres et humides en vue de l’aménagement de terrains résidentiels, commerciaux et industriels au Québec.
  • Avis techniques sur la présence de milieux humides dans plusieurs municipalités à travers le Québec.
  • Demande et obtention d’un certificat d’autorisation dans le but de remblayer un milieu humide.
  • Étude d’impacts sur la restauration de la berge d’un cours d’eau le long d’une ancienne usine de transformation des métaux en utilisant différentes techniques de génie végétal en vue de la stabilisation des rives.